BLOG

Dis Sandrine, c’est quoi un soin énergétique?

Régulièrement, on me questionne sur les soins énergétiques, pour qui, pour quoi, quels sont les effets secondaires ?. À quoi dois-je m’attendre ?  Est-ce que je vais me sentir fatigué(e) ?  Est-ce que je peux vaquer à mes occupations durant le reste de la journée ?  Et si je ne ressens rien, est-ce que ça signifie que ça n’a pas fonctionné ? Est ce dangereux ? Est ce que les soins énergétiques remplacent un traitement en cours ? Et si ce n’était que placebo ? Et vous, que ressentez-vous ?

Alors voilà en quelques mots, quelques phrases, ma conception des soins énergétiques telle que l’on ne m’a enseigné et telle que je la ressens aujourd’hui.

Tout d’abord, sachez que loin de tout dogme, le travail des énergies est une pratique ancestrale largement utilisée par nos prédécesseurs, pour maintenir la vitalité du corps humain et comprendre ses mécanismes psychiques. On en retrouve d’ailleurs la trace jusqu’à -4000 ans avant JC.

Les soins énergétiques font appel à l’Énergie Universelle de vie, celle qui anime le vivant. Ils accompagnent à lever les divers blocages sur le plan physique, émotionnel, mental et spirituel via l’imposition de mes mains sur différents points clés de votre corps. Ils harmonisent la circulation des énergies au sein du corps physique, énergétique et spirituel et permettre de mettre en route le processus naturel d’auto-guérison. Ils sont à la fois libératoires de ce qui n’a plus lieu d’être dans votre vie et vous permettent d’éclairer ce qui est important pour vous au moment présent.

Durant la séance, le ressenti peut-être différent d’une personne à une autre, d’un soin à l’autre. Certaines personnes ressentent la circulation de l’énergie dans tout leurs corps ou seulement dans des zones plus localisées. D’autres observent la présence d’émotions, de fourmillements, de gargouillis digestifs. Des couleurs, de la lumière ou des formes géométriques peuvent survenir régulièrement. Souvent les personnes ressentent une sensation de légèreté, de flottement ou bien une sensation de densité et d’être collé à la table. Certains somnolent et s’endorment profondément. D’autres parlent de ce qu’ils ressentent physiquement, émotionnellement et enfin certains encore font un voyage plus onirique, plus spirituel que j’accompagne à chaque instant. Quelques personnes ne ressentent pourtant rien de particulier sur le moment et les raisons peuvent être multiples : c’est une première fois et il y a une certaine appréhension, le mental est trop présent et il y a une difficulté à lâcher prise, où bien encore vous n’êtes pas assez familiarisés avec ce genre d’énergie…

Nos perceptions habituelles ne nous ont pas amené à reconnaître ni à verbaliser les sensations d’un soin énergétique. Nombreuses sont les appréhensions et les à priori. Tout le monde n’a pas la même sensibilité. Dans tous les cas, vous pouvez très facilement observer et accueillir les manifestations physiques qui se sont présentées en vous. Le corps physique est dès lors un merveilleux outil : un souffle, une sensation de chaleur, de froid, des vibrations, des vagues intérieures….Autant de petits signes à observer qui nous permettront d’échanger après le soin sur nos différentes sensations respectives. Ayez conscience qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises sensations. Il n’est donc pas nécessaire de s’attendre à une sensation en particulier mais plutôt de rendre disponible ce qui pourrait ou non se manifester. Ayez confiance et laisser venir.

Dans les 48 premières heures après le soin, vous pourrez éventuellement ressentir certains inconforts  : avoir envie plus de dormir, ressentir des petites douleurs localisées ou diffuses, faire des rêves plus imagés, vivre des changements émotionnels ou bien rien de tout cela. Ces réactions ne sont pas voués à vous faire peur. Elles sont présentes pour vous informer de ce qui s’est vécu, de ce qui doit être accueilli et libéré avec l’aide et la stimulation des émonctoires du corps physique. Pour 90 % des personnes ayant reçu un soin, c’est essentiellement de la fatigue passagère qui apparaît comme inconfort. S’écouter, comprendre qu’un temps de repos est nécessaire pour que les énergies soient mises à profit de façon globale, ne pas les cristalliser et boire plus d’eau que d’habitude va permettre à ces inconforts de se vivre plus de bienveillance. Pour plusieurs d’entre vous il n’a pas de présence d’inconforts, tout se passe en douceur, de manière presque imperceptible. Tout est juste.

Dans tous les cas, l’énergie reçu pendant les soins continue d’œuvrer durant plusieurs jours ou plusieurs semaines. Les bénéfices et les effets d’un soin sont uniques et propres à ce que chacun à vivre, à expérimenter et à libérer. Aussi certains d’entre vous vont ressentir un vrai lâcher prise, plus de sérénité, moins d’anxiété, une meilleure qualité de sommeil par exemple. D’autres se sentent libérés d’un poids, de tensions et les futures situations sont vécues plus sereinement, des habitudes changent discrètement mais profondément. Des douleurs peuvent s’apaiser, certains événements douloureux sont vécus avec plus de douceur, le corps se sent régénérer avec plus de vitalité…..La majorité d’entre vous reprendra ses activités quotidiennes durant le reste de la journée mais certains préféreront s’offrir une demi-journée de congés. Chacun fait en fonction de son ressenti, de sa disponibilité. Dans certains cas, la travail énergétique nécessitera plusieurs séances pour pouvoir harmoniser l’ensemble des corps subtiles et des chakras, dans d’autres cas, une seule séance sera suffisante. Il n’y a pas de règles écrites et c’est toujours vous qui décidez quoi qu’il en soit !

Les soins énergétiques ne sont pas dangereux, on ne peut pas faire du mal ou aggraver tel ou tel symptômes. C’est pourquoi les soins énergétiques peuvent se pratiquer sur les enfants, adolescents, adultes, femmes enceintes, personnes en convalescence et même sur les animaux. Tout le monde peut bénéficier de soins énergétiques à condition que la personne soit consentante (ou le propriétaire de l’animal). Ils complètent harmonieusement les traitements conventionnels, mais ils ne remplacent en aucun cas une consultation chez le médecin, ni ne se substituent à un programme de traitement médical. N’arrêtez pas votre traitement sans l’avis de votre médecin.

Concernant les personnes qui n’y croient pas ou mentionnent un effet placebo, il convient de respecter leur position. Je ne suis pas dans le jugement et je ne cherche pas à convaincre les gens. Je me contente de les laisser juger éventuellement par une séance et leur laisse leur libre arbitre. L’important n’est pas de croire ou pas mais de laisser la possibilité de le vivre, de laisser la porte ouverte aussi à cela

Et moi dans tout ça ? Et bien chaque personne étant unique, chaque soin l’est aussi. Les connaissances et les informations se font grâce à un échange énergétique entre vous et moi. J’utilise une technique pour canaliser l’énergie vitale. Ce n’est donc pas ma propre énergie que je donne à mes patients. Avant chaque consultation, un cadre est mis en place afin de me protéger et de ne pas absorber les énergies du patient et créer une atmosphère propre et bienveillante afin que le patient se sente bien. Je prends le temps d’être parfaitement centrée et ancrée dans le moment présent. Pendant le soin, je peux avoir des perceptions au niveau de mes mains, de mon corps, des images, des couleurs, des sensations sur mon corps physique en lien avec ce que vous vivez et qui vont se présenter à moi. A la fin du soin, je vous propose un temps d’échanges pour exprimer nos ressentis respectifs, vous rassure éventuellement, vous éclaire parfois, vous écoute et vous entend toujours.

Si vous souhaitez vous offrir un soin énergétique, n’hésitez pas à prendre rdv au 0662553631. Pour plus d’informations, www.naturopathedijon.com. Chaleureusement. Sandrine

Spécial rentrée

Les vacances sont terminées, le mois de septembre pointe tout doucement le bout de son nez avec la rentrée des classes pour les enfants et la reprise du travail pour les parents. Le rythme de vie change inévitablement. A l’approche de l’automne, les jours se raccourcissent et les températures commencent à baisser. Notre horloge biologique étant calée sur les heures d’ensoleillement et le rythme Jour/Nuit, elle peut avoir tendance à se dérégler avec ces changements naturels. Cela rend plus vulnérable notre organisme à la fatigue et aux virus. Alors pour pouvoir atténuer ce phénomène inévitable et renforcer notre force vitale, voici quelques conseils pour prendre soin de soi à l’intérieur comme à l’extérieur.

NOURRIR SA VITALITÉ AVEC UNE ALIMENTATION

  • Riche en anti-oxydant et vitamine A et E (protègent l’organisme contre les radicaux libres) : mirabelles, myrtilles, pêches, aubergines, carottes, betterave rouge, céleri, brocoli, raisin….
  • Pourquoi pas essayer une cure de raisin qui va booster votre système immunitaire ou une mono-diète qui va mettre au repos votre système digestif ?
  • Riche en oméga 3 : huile de noix, de lin, de cameline, colza, avocat, mâche, maquereaux, sardines, saumon, thon
  • En buvant au moins 1, 5l par jour de l’eau de source, eau du robinet filtrée

PRÉSERVEZ SON SOMMEIL

Pas besoin de dormir 10h. Mais s’écouter lorsque nous nous sentons fatigués et retrouver un rythme de sommeil. Une bonne nuit de sommeil nous donne l’énergie nécessaire pour la journée du lendemain. Et n’hésitez pas à vous offrir une sieste aussi souvent que nécessaire !

GÉRER SON STRESS

  • En se mettant à la méditation, à la cohérence cardiaque, au yoga… qui stimulent le nerf vague et provoquent un état de relaxation
  • En respirant calmement et profondément les huiles essentielles aux vertus relaxantes. une à deux fois par jour : Petit grain de bigarade, Mandarine (Citrus reticulata), Essence de citron (Citrus limonum), Marjolaine à coquilles (Origanum majorana)
  • En prenant des Fleurs de BACH (article complet ci-dessous) : MIMULUS, ASPEN pour les peurs et les angoisses, LARCH pour la confiance en soi, et WALNUT pour s’adapter au nouveau rythme, nouvel école, nouvelle classe….et puis RESCUE en cas d’urgence et de gros stress pour toute la famille

BOUGER SON CORPS

Trouver une activité physique qui nous convient pour la garder toute l’année, la régularité étant essentielle. Y prendre plaisir, se faire du bien tout en éliminant les toxines accumulées et en boostant son système immunitaire. S’oxygéner le plus possible en forêt, en pleine nature, au bord de l’eau…

CHOUCHOUTER SA PEAU

La peau et les cheveux d’ailleurs ont subi les assauts du soleil, du sable, des eaux chlorées des piscines. On prend soin de sa peau en lui offrant un gommage revitalisant au marc de café deux fois par semaine. On la nourrit ainsi que les cheveux avec de huile de coco (très nourrissante, riche en anti-oxydant).

Enfin ne cherchez pas anticiper un futur qui n’existe pas ou à vous réfugiez dans les souvenirs de vos vacances passés, soyez présent au moment présent en vous ancrant et en vous centrant sur les sensations physiques de votre corps ! Accordez vous du temps rien qu’à vous, libérez vous du superflu, appréciez aussi de ne rien faire et lâcher prise.

Pour conclure si la rentrée est passée et vous vous sentez fatigués, si votre sommeil est perturbé, si vous digérez mal ou que vous êtes stressés…n’hésitez pas à prendre RDV pour un bilan de vitalité afin que je puisse vous proposer un accompagnement personnalisé qui vous permettra de garder tous les bénéfices de l’été !

Une rentrée sans stress avec les fleurs de BACH

Les vacances et sa douceur de vivre se terminent, la reprise ou la rentrée pointe le bout de son nez. Septembre est souvent une période chargée pour nous tous : rentrée des enfants, reprise des activités scolaires, retour au travail. Entre stress, inquiétude et/ou excitation, enfants comme parents peuvent appréhender cette période chargée émotionnellement.

Cependant, cette période peut se vivre en douceur grâce à la naturopathie et les fleurs de Bach. Les fleurs de Bach seront choisies en fonction de ce que l’enfant ou le parent ressent ici et maintenant. Edouard BACH était un médecin qui a découvert 38 fleurs permettant de retrouver l’équilibre et l’harmonie émotionnelle. Elles sont parfaitement inoffensives, sans risque d’accoutumance ou d’effets secondaires et très adaptées à tous les âges de la vie.

Et comme chacun est unique, voici donc une liste non exhaustive des fleurs de Bach qui vous permettra de vivre ce moment avec plus de sérénité.

WALNUT : fleur du changement et de l’adaptation qui permet de s’adapter à un nouvel environnement, un nouveau rythme, les nouvelles têtes tout en se sentant protégé.

WHITE CHESTNUT : pour les enfants et les parents qui ont des pensées qui tournent en boucle, qui ruminent, n’arrivent pas à s’endormir et lâcher prise.

MIMULUS : pour toutes les peurs identifiés et les enfants qui ont peur d’aller à l’école car c’est une nouvelle école, un nouveau prof et qu’il ne connaît personne. Fleur qui permet de ne plus se laisser submerger par cette émotion et de combattre la peur et la timidité.

ASPEN : pour toutes les peurs pas vraiment identifiées ou les mauvais pressentiments qui deviennent des véritables angoisses. Pour les enfants qui ont peur d’aller à l’école mais ne savent pas l’expliquer

HONEYSUCKLE : pour tous ceux qui sont nostalgiques de leur école d’avant, des vacances et que cela rend triste. Fleur qui aide éloigner la nostalgie et vivre le moment plus sereinement.

CHICORY : aide les enfants qui ont peur d’être séparé de leur parents et qui vont se cramponner à leurs jambes

ROCK ROSE : pour gérer les crises de panique et les terreurs qui paralysent. Pour les enfants qui paniquent à l’idée d’aller en classe, ont des palpitation et font des cauchemars.

RED CHESTNUT : pour les parents qui ont tendance à exagérer leurs peurs par rapport à leurs enfant, s’imaginent des scénarios catastrophes, qui n’ont pas l’esprit tranquille et imaginent toujours le pire

LARCH : pour ceux qui ne se sentent pas à la hauteur, n’ont pas confiance en leur propres capacités. Fleur qui permet de se sentir plus confiant et déterminé.

AGRIMONY : fleur du masque. C’est le parent qui va faire style que tout va bien, que la rentrée en sixième de son premier ne l’affecte pas alors qu’à l’intérieur il le vit super mal. C’est aussi l’enfant qui masque son angoisse en ironisant, blaguant sur le sujet de la rentrée.

CERATO : pour les enfants peut-être plus âgés qui n’ont pas confiance en eux et n’arrivent pas à prendre leur propres décisions et demandent systématiquement l’avis des autres avant de se décider. Fleur qui permet de ne plus avoir de doute sur son jugement et soi même.

SCLERANTHUS : pour les parents et les enfants qui sont indécis, hésitent le jour de la rentrée entre le sweet rouge ou vert.

GENTIAN : fleur de la persévérance pour ceux qui en manquent et baissent les bras ou laisse tomber une activité, les études au moindre obstacle.

CLEMATIS : fleur de la reconnexion avec la vie réelle et aide tous ceux qui sont distrait, rêveur qui ont la tête dans les nuages et ont du mal à se concentrer et les pieds sur terre.

HORNBEAM : pour tous ceux qui n’ont pas envie de se lever, ni de se remettre à étudier et manquent d’énergie.

IMPATIENS : pour les parents (prof notamment) qui n’en peuvent plus de leurs enfants car deux mois avec eux c’est long et cela peut user. Pour les enfant qui est pressé de retrouver ses amis, son école, son professeur.

VERVAIN : pour favoriser le calme et la modération chez l’enfant qui se montre enthousiaste à l’excès.

Vous pouvez mélanger jusqu’à six fleurs entre elles. Prendre 4 gouttes de chaque fleur 3 fois par jour. Très belle rentrée à tous !